Exposition solo

Du 22 mai au 22 juin 2022

Le Centre d’exposition Louise-Carrier présentera pour la première fois dans la région de Québec, une exposition solo de mes tapisseries haute lisse. Plusieurs de ces œuvres ont été exposées à l’extérieur du Québec lors de biennales et d’expositions internationales.

L’exposition regroupera, en plus des oeuvres de grand formats, des petits formats et des cartons de tapisseries.

Cette exposition rendra compte de mes choix picturaux et chromatiques ainsi que de ma maîtrise de la tapisserie haute lisse. Elle montrera également des influences qu’ont exercées sur ma création des événements marquants de ma vie, comme ma rencontre avec la culture marocaine.

«Oeuvre de femmes» exposée au Centre Materia

13 janvier 2022

Ma tapisserie «Œuvre de femmes» est exposée du 13 janvier au 13 février 2022 au centre Materia, à Québec dans le cadre de l’exposition «Filiations».

Cette exposition met à l’honneur la recherche et la création de six artistes textiles sélectionnées : Mireille Racine (chapellerie), Véronique Louppe (dentelle), Louise Lemieux Bérubé et Dominique Michaud (tissage et broderie) Sarah Toung Ondo (plumasserie et tissage) et moi-même (haute lisse)

L’exposition «Filiations» en plus de présenter les œuvres produites, elle les met en contexte par la présentation de capsules vidéo qui relatent les étapes de réalisation. Ainsi l’exposition offre une belle occasion de mieux connaître les métiers de la broderie, de la chapellerie, de la dentelle, de la plumasserie, de la tapisserie de haute-lisse, du tissage jacquard et du tissage à lames multiples.

«Fractures» exposée à la 13e Biennale internationale de tapisseries de l’American Tapestry Alliance

Fractures, 2019

Janvier 2021

Je suis heureuse de vous annoncer que ma tapisserie «Fractures» réalisée en 2019 a été sélectionnée parmi les 197 oeuvres soumises au jury pour la 13e Biennale de l’ATA. Le corpus de la biennale compte 37 tapisseries issues de 10 pays.

Après avoir été reportée à deux reprises en raison de la Covid 19, la biennale aura finalement lieu.

Elle débutera au Highfield Hall & Gardens à Falmouth au Massachusetts du 26 janvier au 28 mars 2021.

Elle sera présentée par la suite au San Jose Museum of Quilts & Textiles à San Jose en Californie du 18 juillet au 3 octobre 2021.

Deux de mes tapisseries exposées à La Sarre en Abitibi

Septembre 2020

Le Centre d’art de La Sarre accueille du 10 septembre au 25 octobre 2020 l’exposition de tapisseries contemporaines canadiennes «La magie des fils».

Cordes sensibles
Maisons

J’y présente mes tapisseries «Maisons» et «Cordes sensibles». L’exposition regroupe des oeuvres de Barbara Heller, Jane Kidd et Linda Wallace de la Colombie-Britannique, de Line Dufour et de Peter Harris de l’Ontario, de Marcel Marois, Paulette-Marie Sauvé et de Thoma Ewen du Québec et de Murray Gibson de la Nouvelle-Écosse.

Voici la vidéo promotionnelle de l’exposition produite et diffusée par le Centre d’art de La Sarre. Petite mise en garde: Les noms des artistes défilent à l’écran sans lien avec les oeuvres présentées. Bon visionnement.

Ville de La Sarre

Exposition de tapisseries contemporaines canadiennes

Ma récente tapisserie Énigme est exposée pour la première fois au Canada. Cette œuvre a été sélectionnée pour faire partie du corpus d’œuvre de l’exposition de tapisseries contemporaines canadiennes La Magie des Fils, présentée à la galerie Montcalm à Gatineau du 25 août au 6 octobre 2019. De plus, c’est un détail de cette œuvre qui a servi à la production du carton d’invitation.

Cette exposition offre une rare occasion d’apprécier les créations des artistes lissiers canadiens  Line Dufour (Ontario), Thoma Ewen (Québec), Murray Gibson (Nouvelle-Écosse), Peter Harris (Ontario), Barbara Heller (Colombie-Britannique), Jane Kidd (Colombie-Britannique),, Marcel Marois (Québec), Paulette Marie Sauvé (Québec), Ixchel Suarez (Ontario), et Linda Wallace (Colombie-Britannique).

Le vernissage du 25 août dernier nous a offert une belle et rare occasion de se rencontrer étant donné la distance qui nous sépare. Nous étions tous présents à l’exception de Barbara Heller qui malheureusement n’a pas pu se joindre à nous.

Si vous n’avez pas l’opportunité de vous rendre à Gatineau, je vous invite à visiter les sites internet de ces artistes pour pouvoir mieux apprécier leurs œuvres.