Trois de mes récentes tapisseries au Highfield Hall & Gardens

«Cordes sensibles», «Énigme» et «Maisons»

Trois de mes récentes tapisseries sont rassemblées dans le cadre de l’exposition «Tapestry in New England and Behond» présentée au Highfield Hall & Gardens jusqu’au 31 octobre 2018.  Cette magnifique résidence est située à Falmouth sur la péninsule de Cape Cod au Massachusetts, États-Unis.

Mes tapisseries, qui jusqu’alors avaient été présentées individuellement dans des biennales internationales distinctes : ATA Biennial 10 et ATA Biennial 11 aux États-Unis et WTA Biennial 7 en Uruguay, sont mises en interrelation à cette occasion. Quelle joie de les voir se côtoyer et dialoguer entre elles et d’interagir avec d’autres œuvres!

Le corpus d’une cinquantaine de tapisseries élaboré par Mme Marcia Young, rédactrice en chef et éditrice de la revue Fiber Art Network | Fiber Art Now,  regroupe les oeuvres de 24 artistes lissiers américaines, principalement originaires de la nouvelle Angleterre, et de 2 canadiennes dont moi. Cette exposition offre au visiteur une impressionnante diversité de sujets, de visions et d’approches de la tapisserie de lisse.

Vous pouvez consulter la page officielle de l’événement pour connaître l’ensemble des exposantes. De plus, voici quelques-unes des tapisseries présentées à l’exposition.

 

Participation à «Tapestry in New England & Beyond»

J’ai été invitée par Mme Marcia Young, rédactrice en chef et éditrice de la revue Fiber Art Network | Fiber Art Now, agissant comme conservateur pour l’exposition «Tapestry in New England and beyond» à y présenter mes récentes tapisseries «Maisons», «Cordes sensibles» et «Énigme».

L’exposition se tiendra du 9 septembre au 31 octobre 2018, à la galerie du Highfield Hall and Gardens située à Falmouth sur la péninsule de Cape Cod au Massachusetts, États-Unis.

Prix Pierre Garon 2018

Le 20 juillet dernier, avec beaucoup d’émotion, j’ai eu l’honneur de recevoir le prix Pierre Garon pour l’ensemble de ma carrière en tapisserie de lisse.  C’est en présence de monsieur François Blais, député de Charlesbourg et ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ainsi que des membres de la famille Garon que cette distinction m’a été remise. Il s’agit de la plus haute reconnaissance culturelle décernée dans l’arrondissement de Charlesbourg de la ville de Québec.

De belles rencontres à Montevideo et à Buenos Aires

Comme un grand nombre d’artistes, d’intervenants et d’amateurs des arts textiles, j’ai répondu à l’invitation lancée par le World Textile Art (WTA) à l’occasion de la 7e biennale internationale de l’art textile contemporain. C’est autour d’une programmation riche en événements que le WTA a célébré son 20e anniversaire et ouvert la biennale à Montevideo en Uruguay. Les vernissages, les conférences, les repas, les visites ont été pour nous tous autant d’occasions de rencontres et d’échanges stimulants et enrichissants.

Ce grand rendez-vous convivial et privilégié des arts textiles m’a donné l’opportunité de faire de bien belles rencontres. Voici quelques photos qui en témoignent.

 

 

Exposition Gran formato à Montevideo, Uruguay

Pour célébrer son 20e anniversaire, l’organisme World Textile Art a donné à la 7e biennale internationale de l’art textile contemporain une ampleur inégalée.

Cette édition qui se tient actuellement à Montevideo en Uruguay offre au public l’opportunité de côtoyer un large éventail d’œuvres textiles de diverses origines, tendances et factures.

Le catalogue officiel de l’événement est disponible en ligne à l’adresse suivante : http://mnav.gub.uy/cms.php?c=3A7

Parmi l’ensemble des expositions présentées, l’exposition de grands formats «Arte Textil de Gran Formato» est celle à laquelle je participe. Elle est présentée au centre SUBTE situé sous un jardin en plein centre-ville de Montevideo. Voici quelques photos pour vous donner un aperçu de cette exposition.

Entrée du SUBTE

Sang Wook Lee (États-Unis), à l’arrière plan ma tapisserie «Énigme»

Erika Ewel (Bolivie), ma pièce «Énigme», Dorothee Fichter (Allemagne)

Iván Sartor (Uruguay), Ewa Latkowska-Zychska (Pologne), Suging Ding (Chine), Eliana Simonetti Borgheresi (Chili), Group Reltsneuk (Allemagne), María de los Ángeles Zarantonello (Argentine)

Cecilia Brugnini (Uruguay), Jovita Sakalauskaite &
Elvan Ozkavruk Adanir (Turquie, Lituanie), Tina Struthers (Canada), Carmen Tejada (Mexique), Gabi Mett (Allemagne)

Jovita Sakalauskaite & Elvan Ozkavruk Adanir (Turquie et Lituanie), Ziping Zhuang & Lingyu Yan et Wangjingjing (Chine), Sylvia Denburg (Guatemala), Rosa Arena (Argentine), Luciane Sell da Silva (Brésil), Belén Basombrío (Argentine)

Myriam Jawerbaum et Viviana Rodríguez (Argentine), Slawomira Chorazyczewska (Pologne), Claudia Mazzola (Argentine), Numba Miranda (Venezuela), Yen-Yu Tseng (Taiwan)

Elzbieta Cios (Pologne), Ziping Zhuang & Lingyu Yan (Chine), Cecilia Koppman (Argentine), Inés Adela Castiñeira (Argentine) Amparo de la Sota (Espagne), Ana María Casnati (Uruguay)

Jeannine De Raeymaecker (Belgique), Luciane Sell da Silva (Brésil), Dorothea Van De Winkel (Belgique)

Belén Basombrío, Stella Redruello et Isabel Adriana Gatti (Argentine)

Romina Safdie S. et Nadine Youssefian (Argentine)

Eszter Bornemisza (Hongrie), Claudia Cappiello (Allemagne)