Oeuvre commémorative

Tout a commencé lors de la visite à mon atelier d’un bénévole qui a œuvré au sein de la Ligue des cadets de l’armée du Canada. Cet homme m’a parlé d’une voix remplie d’émotion de graves accidents survenus sur la base militaire de Valcartier, lors de camps d’été. J’ai alors appris le drame épouvantable qui s’est produit le 30 juillet 1974 et qui a couté la vie à 6 cadets. En effet, il m’a raconté les événements de ce jour, où un groupe de cadets de 14 et 15 ans assistait à un atelier sur les explosifs. Parmi les pièces de démonstration inertes se trouvait, on ne sait comment, une grenade verte qui a explosé dans le baraquement. J’ai appris également que des accidents de la route et un accident causé par la foudre sont survenus sur la base militaire les étés de 1969, 1974 et 1981 emportant la vie de 3 autres cadets.

Touchée de compassion pour victimes de ces drames, j’ai accepté de créer, à la demande de la Ligne des cadets de l’armée du Canada de Valcartier, une tapisserie commémorative en hommage à ces 9 jeunes cadets.

La réalisation de cette pièce a nécessité 4 mois de tissage. Voici quelques détails de la tapisserie en cours d’exécution et quelques photographies prises à l’occasion de sa tombée.

Sur le métier

Artéfacts de mes souvenirs.

IMG_8679webSur lIMG_8672webe petit métier se construisent des portes ouvertes, fermées, en fer ouvragé, des arches. Derr
ière cha
cune d’elle, des histoires, des rires, des pleurs, de la tendresse, IMG_8683webIMG_8681webde
la maladresse, des gens, des familles.IMG_8674web

Coupe et dévoilement de ma tapisserie « Cordes sensibles »

Hier, j’ai coupé ma tapisserie. Heureuse d’enfin voir le résultat après de nombreux mois de travail. C’est toujours un moment émouvant que j’ai partagé avec des personnes chères et de bons amis.

 

Atelier ouvert

Belles visites, rires, échanges, commentaires stimulants étaient au menu de la soirée Atelier ouvert qui avait lieu hier à mon atelier.